L’Atelier National de Planification et de Développement des Outils pour conduire le VRAM en Union des Comores a été clôturé officiellement le 28 Juillet 2017 à Moroni par la nouvelle Ministre en charge de la Santé, Dr Rachid Mohamed Mbaraka Fatma.

S.E. Dr. Rachid Mohamed Mbaraka Fatma, Ministre de la Santé, de la Solidarité, de la Protection Sociale et de la Promotion du Genre, entourée de la Commissaire chargée de la Promotion du Genre, de la Représentante de l’OMS en Union des Comores, du Directeur Général de la Sécurité Civile, du Directeur Général de la Santé et des collègues de WHE/AFRO Tasiana MZOZO et Nsenga Ngoy ; a clôturé officiellement à Moroni, Retaj Hôtel, l’Atelier National de Planification et de Développement des Outils pour conduire le VRAM en Union des Comores, atelier qui a eu lieu du 24 au 28 Juillet 2017. Mme la Ministre a clôturé l’atelier au cours d’un cocktail dinatoire qu’elle a organisé en l’honneur des participants.  Dans son allocution, Madame la Ministre a tout d’abord remercié le bureau régional de l’OMS/AFRO pour avoir sélectionné les Comores parmi les Etats à conduire la VRAM avant de parler du contexte du pays en termes d’aléas et de vulnérabilités. Elle beaucoup insisté sur les risques liés au Volcan Karthala, les cyclones et inondations, les tempêtes, les naufrages, etc… pour finir par l’engagement du pays à mettre en œuvre la Stratégie Régionale de Gestion des Risques et Catastrophes (DRM) que les Etats Membres ont adopté par la Résolution RC62. Mme la Ministre a conclu son propos par des remerciements et félicitations à l’endroit de tous les participants ; elle a particulièrement remercié les experts de l’OMS/AFRO qui sont venus appuyer la VRAM.

Nous notons que la cérémonie officielle a été marquée uniquement par le Discours de madame la Ministre qui a été introduite par un mot de bienvenue de la Représentante de l’OMS et avec l’animation de Madame la Secrétaire Générale du Ministère de la Santé en qualité de Maître de conférences. En effet, l’atelier de planification et de développement des outils VRAM a été ouvert le lundi 24 Juillet par Madame Moinour AHMED SAID HASSANI, Secrétaire Générale de la Santé au cours d’une cérémonie où la Représentante a prononcé une allocution. Mme la Représentante de l’OMS a insisté sur le rôle de l’OMS à soutenir les Etats Membres dans toutes les approches, initiatives et stratégies visant à renforcer les capacités et compétences requises pour mieux se préparer à répondre rapidement efficacement et de manière coordonnée en cas de survenue d’une quelconque urgence sanitaire. Dr SOARES a rappelé que VRAM est l'un des engagements de l'OMS envers les Etats membres dans le cadre de la Résolution 64.10 de l'Assemblée mondiale de la Santé (WHA 64.10) qui engage l'OMS à « fournir les conseils techniques et le soutien nécessaires aux États membres et aux partenaires pour élaborer des programmes d'urgence sanitaire et de gestion des risques de catastrophe aux niveaux national, régional et local. Madame la WR a informé l’assistance que selon les cibles de la Stratégie Régionale DRM, l’OMS s’est engagé pour soutenir 90% des Etats Membres de la Région à conduire un exercice VRAM selon l’approche multisectorielle avant la fin de l’année 2017.

Quant à la Secrétaire Générale, Mme Moinour AHMED SAID HASSANI a précisé que conduire l’exercice d’Evaluation des Vulnérabilités et Risques et leur Cartographie en vue des Préparations aux Urgences Sanitaires (VRAM) s’inscrit bien dans la vision du Président de l’Union des Comores, AZALI ASSOUMANI, qui, dans la stratégie de croissance accélérée de développement durable révisée (SCADD), prévoit de doter les Comores, à l’horizon 2030 ,d’un système de santé cohérant ,performant et résilient ,mettant l’individu au centre des soins de santé ,accessibles à tous les citoyens et reposant sur la stratégie des soins de santé primaires  et de sécurité sanitaires. Mme la Secrétaire Générale a conclu son discours d’ouverture en affirmant que cet exercice VRAM est une opportunité pour les Comores d’évaluer, le niveau de préparation existant en matière de gestion de risque et catastrophes et d’y apporter les réajustements nécessaires.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
For Additional Information or to Request Interviews, Please contact:
Dr Soares Da Silva Rosa Maria

WR/Comores

Dr Ahamada MSA MLIVA

Conseiller National chargé des Systèmes et Services (MPN)
Email : msamlivaa [at] who.int