Eradication de la Poliomyélite : Une vaccination intensifiée pour le bien-être de plus de 4 millions d’enfants du Tchad !

N’Djamena, 09 octobre 2017 (OMS) : Depuis la notification des cas de polio en 2016 dans le Nord-Est du Nigeria, les risques de contamination à travers les flux de populations dans cette région du bassin du lac Tchad sont importants. En effet, malgré l’absence de cas de poliomyélite depuis 5 ans, la proximité du Tchad avec le Nigeria constitue un risque considérable de propagation transfrontalière de la maladie. Au Tchad, une récente enquête de couverture vaccinale a montré que, malgré tous les efforts consentis, les couvertures vaccinales restent très basses et ne permettent pas de protéger les enfants contre des épidémies, des maladies évitables par la vaccination comme la rougeole, la diphtérie, la coqueluche, la poliomyélite.  C’est dans ce contexte que Mme Ngarbatina Carmel Soukate, Ministre de la Santé Publique a officiellement lancé les activités de la campagne de vaccination nationale contre la Poliomyélite dans la commune de Guelendeng, département de Mayo Lemyé, Région du Mayo Kebbi Est.

La campagne qui débute  du 8 au 10 Octobre 2017 cible 4 325 322 enfants de moins de 5 ans et a pour objectif d’atteindre au moins 95% de couverture vaccinale dans toutes les régions du Tchad. La cérémonie de lancement s’est effectuée en présence du Conseiller du Premier ministre en matière de santé, du Préfet de Mayo Lemyé, M. Senoussi Faki, représentant le  Gouverneur de la région de Mayo Kebbi Est (empêché), des Partenaires Techniques et Financiers notamment l’OMS, l’UNICEF, le Rotary International et la Croix Rouge Tchadienne, des autorités politiques, administratives, militaires, coutumières, religieuses et de la population venue nombreuse. En début de cérémonie, le maire de la commune de Guelendeng, M. Ahmat Siama ainsi que le représentant du Gouverneur de la région du Mayo Kebbi Est ont souhaité la bienvenue à la délégation ministérielle et ont relevé le choix de cette localité plein de symbole.

Dans son allocution, au nom de tous les partenaires de l’Initiative Mondiale pour l’Éradication de la Polio, le Représentant de l’OMS au Tchad, Dr Jean-Bosco NDIHOKUBWAYO a remercié, le gouvernement pour son fort engagement dans l’éradication de la polio et l’implication des autorités politiques administratives, et traditionnelles à tous les niveaux dans l’organisation de cette campagne.  Le Représentant de l’OMS a rappelé que « dans le cadre de la seconde phase de réponse à l’épidémie de la poliomyélite dans le Bassin du Lac Tchad, des activités de vaccination intensifiées (AVI) ciblant les enfants de 0 à 59 mois dans les îles, les camps de déplacés et de retournés, les marchés hebdomadaires et au sein des populations nomades,  l’UNICEF, l’OMS et d’autres partenaires interviennent dans 11 districts sanitaires prioritaires pour renforcer l’immunité des enfants. »

Après avoir salué les progrès réalisés par le Tchad dans l’éradication de la Polio, Dr Jean-Bosco NDIHOKUBWAYO dira que « l’on oublie souvent qu’un enfant non vacciné contre la poliomyélite court le risque d’être contaminé et constitue à son tour un danger de contamination pour 200 enfants dans son entourage. Alors qu’un enfant complètement vacciné est protégé. En nous assurant que tous les enfants du pays sont vaccinés à travers toutes les activités de vaccination menées régulièrement, nous avons la ferme assurance que tout le pays est protégé contre la poliomyélite. C’est bien pour cela que nous continuons de déployer tous les efforts possibles en organisant des activités de sensibilisation continue et de vaccination de masse. Nous avons aussi le devoir de renforcer la surveillance épidémiologique et la vaccination de routine, car elles sont les véritables piliers de l’éradication de la poliomyélite».

Dans son discours de lancement, la Ministre de la Santé Publique, Mme Ngarbatna Carmel Soukate, a remercié la population pour sa présence massive à cette cérémonie et les partenaires pour leur engagement auprès du Tchad pour résoudre les problèmes de santé en général et arrêter la transmission de la Polio en particulier. La Ministre a expliqué les raisons du choix de Guelendeng,  lieu de lancement de cette campagne, comme étant une zone accueillant un nombre important des nomades transhumants et/ou des populations transfrontalières. « Bien qu’aucun cas de Polio n’ait été récemment enregistré sur le territoire tchadien, les risques de réintroduction et de propagation de la maladie dans le pays persistent, d’où l’importance de renforcer les activités de vaccination de routine avec des activités de vaccination supplémentaires intensifiées afin d’assurer une protection complète des enfants tchadiens contre cette maladie incurable», a déclaré Mme Ngarbatna Carmel Soukate, Ministre de la Santé Publique.

La Ministre a lancé un appel au personnel de santé, aux volontaires, à tous les parents, à la presse et à toute la population pour leur adhésion massive à la lutte contre la polio afin d’arrêter la circulation du Poliovirus sauvage dans le pays. Après avoir lancé officiellement la campagne, la Ministre avec les autorités et les partenaires ont administré deux gouttes de vaccin aux premiers enfants cibles.

Rappelons que depuis 2010, plus de 50 campagnes de vaccination contre la poliomyélite ont été organisées au Tchad touchant une moyenne d’environ 4 millions d’enfants de moins de  cinq ans par campagne nationale engageant près de 25 000 vaccinateurs et 5 000 mobilisateurs sociaux.

A l’occasion de la présente campagne nationale de vaccination contre la polio, douze (12) des vingt-trois (23) régions que compte le Tchad vont donner un supplément en Vitamine A à près de 1 340 000 enfants de 6 à 59 mois et vont également offrir un comprimé d’Albendazole contre les vers intestinaux à près de 1 403 000 enfants de 9 à 59 mois.

Click image to enlarge
For Additional Information or to Request Interviews, Please contact:
Dr Ndihokubwayo Jean Bosco

Représentant de l’OMS au Tchad
Email: Ndihokubwayoj [at] who.int

Dr Ayangma M. Richelot

TL/IVE
Email : ayangmar [at] who.int

Dr Kamso T. Jean

Coordonnateur Hubs
Email : jeank [at] who.int

Mr NAISSEM Jonas

NPO/HIP
Email : naissemj [at] who.int