Le district de santé de Kolofata a le sourire : il améliore la santé de ses populations grâce au soutien de l’OMS

A Kolofata, grâce à un appui en ressources humaines fourni par l’OMS, la vaccination de routine a repris, le programme élargi de vaccination est plus performant, un chirurgien en poste dans la ville voisine de Mora reçoit et opère de nombreux cas et deux sages-femmes assurent les accouchements dans les normes.  C’est le résultat d’un processus entamé en mai 2017, lorsque la coordinatrice résidente du Système des Nations Unies, après une visite dans l’Extrême Nord constate  la situation humanitaire précaire vécue par les populations de Mora et Kolofata confrontées au manque d’eau potable et d’électricité, et à l’insuffisance en quantité et qualité du personnel de l’hôpital de district de Kolofata. Autre constat, celui de l’arrivée de réfugiés fuyant les exactions de la secte Boko Haram et qui s’installent dans des sites sans aucune assistance, Face à l’incapacité de certaines agences en place à répondre globalement aux besoins de la population la coordinatrice saisit l’OMS. Le Représentant de l’OMS, lors d’une visite au mois de juin 2017 évalue la situation humanitaire et détermine les besoins les plus urgents, auxquels il répondra au cours des mois suivants. Populations, réfugiés informels et déplacés internes en bénéficient. Le District a adressé au Représentant de l’OMS un courrier de remerciements reçu ce jour, et qui confirme l’impact de ces mesures sur les populations.

Click image to enlarge
For Additional Information or to Request Interviews, Please contact:
Mme Barbara Etoa

NPO/HIP
E-Mail : etoankonob [at] who.int