Le ministre de la santé publique annonce les mesures preventives prises en Guinée bissau par rapport a l’épidémie de fièvre hémorragiques en cours en Guinée conakry

Dans le cadre des mesures de prévention par rapport à l’épidémie de Fièvre hémorragique actuellement en cours en Guinée Conakry, le Ministre de la Santé Publique de la Guinée Bissau a réuni tous les partenaires du secteur de la Santé pour une réunion d’information et de communication sur les dispositions prises par la Guinée Bissau en guise de préparation à une éventuelle extension de l’épidémie en cours dans le pays voisin.

Ce fut au cours d’une réunion organisé à dans la salle de réunion de l’OMS avec la participation tous les partenaires du secteur de la Santé (Agences du Systèmes des Nations Unies, Union Européenne, Ambassade de Chine, Ambassade de Cuba, Ambassade d’Espagne, Ambassade France , Croix Rouge, beaucoup d’ONGs internationales et les départements techniques du Ministère de l’Administration territoriale).

Au cours de cette séance, il a été souligné que les directives ont été données aux équipes régionales de la santé pour le renforcement de la surveil- lance épidémiologique active, l’investigation systématique de tous les cas suspects (y compris ru- meurs, cas de funérailles), le renforcement de la gestion de l’information et de la communication sociale, l’identification d’un site dans toutes les formations sanitaires proches des points frontaliers pour la mise en quarantaine des cas suspects, l’identification de deux sites d’isolement dans la région sanitaire de Bissau. Le Ministre de la Santé Publique a également fourni des instructions très précises aux agents qui sont les garde-frontières pour les 11 points d`entrée identifiés en Guinée Bissau.

Avant de clôturer cette séance de travail, les partenaires ont manifesté leurs disponibilités pour apporter leur appui par rapport au Plan de Contingence et ont demandé l’appui du niveau central aux équipes régionales de la santé, la formation des agents de santé en utilisant le guide technique de l’OMS très complet sur toutes les maladies épidémies concernées par la surveillance.

Nous rappelons que la Guinée Bissau est actuellement en pleine campagne électorale (du 22 mars au 12 avril 2014) pour les élections présidentielles et législatives prévues pour le 13 avril 2014, par inhérence, il y a une mobilité importante de la foule dans l’étendue du territoire, pouvant faciliter la trans- mission non seulement de l’Ebola, mais aussi des maladies diarrhéiques entre outres.

Pour des informations supplémentaires, veuillez contacter:

Dr Kossi AYIGAN, Représentant de l’OMS en Guinée Bissau, courriel: ayigank [at] who.int

Dr Sidu BIAI NPO/EPI , OMS Guinée Bissau, courriel: biaisi [at] who.int

Mr Nelson BADJANA Fernandes, ICT/LOG, OMS Guinée Bissau, courriel: badjanaf [at] who.int

Click image to enlarge