Virus Zika en Guinée Bissau: Se préparer à mieux agir.

Suite à la PCR confirmée positive au virus Zika de 3 des 12 échantillons de la Guinée Bissau, les autorités sanitaires et l’OMS se préparent à la riposte. C’est dans ce cadre qu’une équipe multidisciplinaire d’experts de l’OMS est à Bissau pour travailler avec l’ensemble des partenaires.

A cet effet, une réunion des partenaires s’est tenue ce matin au Bureau des Nations unies autour de la Coordinatrice résidente du système des Nations unies et du Représentant de l’OMS. Cette réunion avait pour but de partager les informations sur les cas de virus Zika enregistrés en Guinée Bissau, la situation dans le monde et les moyens des partenaires. Enfin, assurer le plaidoyer pour la mobilisation des ressources nécessaires pour aider le pays à mieux faire face à l’épidémie.

Ainsi, d’amples informations ont été données sur les symptômes de la maladie, la zone et les personnes touchées en Guinée Bissau, ainsi que les préparatifs en cours. Les stratégies d’interventions recommandées par l’OMS ont été également  passées en revue, notamment le renforcement de la surveillance épidémiologique, le laboratoire, le contrôle du vecteur, l’engagement communautaire. Aussi, un accent particulier a été mis sur la santé de la mère et de l’enfant dans le contexte de l’infection au virus Zika.

Pourquoi se préparer à une réponse précoce

Après avoir présenté la situation du virus Zika dans le monde, le Dr Massambou Sako, Epidémiologiste de l’OMS/Mali a indiqué qu’il faut se préparer à une réponse rapide et efficace « parce que Zika est une épidémie massive qui se repend vite, à travers un vecteur qui est dans l’environnement, sans oublier le risque d’introduction d’autres épidémies dans le pays.»

Les différents acteurs présents ont échangé des informations. Les Représentants des partenaires ont exprimé leur volonté de soutenir la riposte avec une approche dynamique et multisectorielle.

Représentant de l’OMS: Se préparer à mieux agir…

Pour le Représentant de l’OMS, la Guinée Bissau, avec 3 cas confirmés à la PCR et des analyses approfondies en cours, le pays est déjà en alerte.

Le Dr AYIGAN Kossi Akla a souligné que «l’ensemble des acteurs doit se préparer à mieux agir.»

_______________________________________________________________

Contacts technique :

Dr AYIGAN Kossi Akla, Représentant de l’OMS en Guinée Bissau, E-mail : ayigank [at] who.int

Dr. Inácio C. Alvarenga Jr., Administrateur chargé de la Prévention et lutte contre la maladie, Email: alvarengai [at] who.int

Contacts Médias :

MANE, Agostinho Sadja, Administrateur chargé de la Promotion de la santé, Email: manea [at] who.int

I.Konaté, Communication & Engagement communautaire, Réponse Zika, Guinée Bissau, Email : konatei [at] who.int


Ci-dessous:

01. Le vecteur du Zika

02. Dr Massambou sako, Epidémiologiste lors de sa présentation

03. Attention soutenue des partenaires

04. A partir de la gauche  La Coordinatrice du Système des Nations unies et le Représentant de l'OMS en Guinée Bissau  Se préparer mieux agir... Dr AYIGAN Kossi A.

Click image to enlarge