Mise en œuvre du PNDS 2016-2020 de la République Démocratique du Congo : tenue à Kinshasa de la revue annuelle 2016 du secteur de la santé avec l’appui de l’OMS et du Groupe inter bailleurs de la Santé (GIBS)

KINSHASA, 17 juillet 2017. C’est dans le cadre de la mise en œuvre du Plan national de développement sanitaire (PNDS) 2016-2020 de la République Démocratique du Congo, que s’est tenue du 17 au 19 juillet 2017, la revue annuelle 2016 du secteur de la santé au Centre d’Accueil Caritas Congo, à Kinshasa.

 

Présidée par le Ministre de la Santé Publique, le Dr Oly Ilunga Kalenga, en présence du Représentant de l’OMS en RDC, le Dr Allarangar Yokouidé, cette réunion a connu une forte participation de plusieurs Ministres provinciaux de la santé, des Directeurs des services centraux, experts et techniciens du Ministère de la Santé Publique, des chefs des divisions provinciales de la santé (DPS),  des Médecins Inspecteurs Provinciaux (MIP) et des partenaires (GIBS). 

 

Dans son discours d’ouverture, le Ministre de la santé publique a rappelé que le PNDS, déjà adopté par le CCT/CNP-SS puis endossé en date du 8 juillet 2016 par le conseil des ministres du Gouvernement de la RDC, a été ‘‘décliné en des Plans d’Actions Opérationnels élaborés chaque année à tous les niveaux du système de santé’’. Il a fait mention de la fonctionnalité effective de l’Inspection Générale de la Santé. Celle-ci va jouer, dans l'avenir, le rôle de structure fondamentale dans son action à la tête du département de la santé publique.

 

Il y a lieu de rappeler que le Ministère de la Santé Publique a été appuyé aussi bien pendant la phase préparatoire que dans la mise en œuvre de cette revue par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en RDC.

 

Le Dr Allarangar Yokouidé a, dans son allocution a insisté sur la nécessité de la tenue régulière de cadre de dialogue en vue de ‘‘permettre à l’ensemble des acteurs du système de santé de jeter un regard rétrospectif sur les performances du secteur de la santé,’’ comme c’est le cas l’exercice en cours pour l’année 2016.

 

Le Représentant de l’OMS en RDC a également souligné que la mise en œuvre du présent PNDS devrait ‘‘conduire la RDC vers la couverture sanitaire universelle qui reste un des défis majeurs de l’Organisation mondiale de la Santé. Un défi qui apparaissait déjà clairement dans le rapport sur la santé dans le monde, produit en 2008 et qui est bien inscrit dans l’agenda de transformation de l’OMS pour l’Afrique’’.

 

Au-delà des performances enregistrées en 2016, a ajouté le Dr Allarangar, ‘‘il est essentiel que la présente revue du secteur de la santé serve de base à l’ensemble des participants pour mieux cerner les goulots d’étranglement afin d’envisager une mise en œuvre réussie du PNDS 2016-2020’’ permettant ainsi des avancées significatives vers la couverture sanitaire universelle en République Démocratique du Congo.

 

‘‘Il est important aujourd’hui, à nos yeux, d’assurer un fonctionnement effectif des différentes commissions techniques dont les livrables et autres rapports devraient contribuer à alimenter les rapports des revues annuelles du secteur,’’ a encore ajouté le Dr Allarangar.

 

Au cours du déroulement des travaux, outre la présentation du rapport de performance du secteur de la santé pour l’année 2016, le revue annuelle a été l’occasion d’aborder plusieurs points aussi bien au cours des plénières que des travaux de groupe. Il s’agit entre autres de :

  • La gouvernance dans le secteur ;
  • La problématique de la planification dans le secteur de la santé ;
  • Le financement de la santé
  • La réforme en cours dans le secteur de la santé ;
  • La mise en œuvre du PNDS 2016-2020 dans les provinces ;
  • Les bonnes pratiques en cours de mise en œuvre dans les provinces ;
  • L’implication des autres secteurs dans la mise en œuvre du PNDS 2016-2020.

 

A l’issue des échanges soutenus autour de ces différents points qui ont connu la participation effective de tous les clusters/programmes de Bureau Pays de l’OMS à Kinshasa, plusieurs résolutions ont été formulées à l’attention des acteurs des différents niveaux du système de santé de la RDC.

 

De manière générale, on retiendra que la mise en œuvre du PNDS 2016-2020 de la RDC a été effective en 2016, à des degrés divers aux différents niveaux du système. Des experts du secteur de la santé notent que, comparativement à l’année 2015, le niveau de certains indicateurs s’est nettement amélioré, mais qu’il était crucial de maintenir le cap en fournissant d’intenses efforts particulièrement dans le cadre de la marche vers la couverture sanitaire universelle par le pays.

 

Les prochains défis à relever par le Bureau Pays de l’OMS en RDC, consisteront entre autres à :

  • apporter un appui technique au Ministère de la Santé Publique, dans la mise en œuvre des différentes résolutions et recommandations de la revue annuelle ;
  • contribuer au renforcement du dialogue dans le secteur par l’appui aux différents organes du suivi du PNSD aux différents niveaux du système de santé en RDC,
  • apporter un appui technique au renforcement des différents piliers du système de santé afin d’accompagner la République Démocratique du Congo vers la couverture sanitaire universelle,
  • appuyer le Ministère de la Santé Publique dans la tenue annuelle régulière de la revue du secteur et de la réalisation de la revue à mi-parcours du PNDS 2016-2020 au cours de l'année 2018.

 

Pour des informations supplémentaires:

Dr Amédée Prosper DJIGUIMDE, Conseiller Pays HSS - djiguimdea [at] who.int

Dr Jean-Pierre LOKONGA NZEYABE, MPN RDC, lokongaj [at] who.int

Eugene KABAMBI, Chargé de Communication, kabambie [at] who.int

Click image to enlarge
For Additional Information or to Request Interviews, Please contact:
Eugene Kabambi

Emergency Communications Officer
Tel : +243 81 715  1697
Office : +47 241 39 027
Email: kabambie [at] who.int