Décentralisation et accès équitable aux personnels de santé dans la mise en œuvre de la Couverture sanitaire universelle en Guinée

Photo6, .I. Konaté, OMS Des participants de divers départements interpellés par la problématique des ressources humaines en santé
Photo6, .I. Konaté, OMS Des participants de divers départements interpellés par la problématique des ressources humaines en santé

 

Un atelier sur la décentralisation et l’accès équitable aux personnels de santé dans la mise en œuvre de la Couverture sanitaire universelle vient d’être organisé par le Ministère de la Santé, en collaboration avec le Ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation avec l’appui de l’OMS et de la Banque mondiale. Cet atelier avait réuni les professionnels de santé, les Secrétaires généraux des communes faisant partie du Programme national d’appui aux communes de convergence (PNACC) et d’autres administrateurs territoriaux et les responsables des ressources humaines du Ministère du Travail et de la fonction publique. Des représentants des organisations de la société civile, des partenaires techniques et financiers et des institutions de formation en santé ont également pris part aux travaux.

Le Coordinateur de l’Unité Marché du travail pour la Santé du Siège de l’OMS, le Dr Pascal ZURN était le facilitateur principal de l’atelier.

L’atelier avait pour objectif de rendre accessible le personnel de santé dans le contexte de la décentralisation. En effet, dans la perspective de doter la Guinée des ressources humaines en santé nécessaires à la mise en œuvre de la Couverture sanitaire universelle et à l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD), le pays a convenu avec ses partenaires de nouvelles stratégies et approches pour le développement des ressources humaines en santé.

 

Pour une réponse stratégique et durable

 

Photo3, I.Konaté, OMS A gauche, Dr Pascal ZURN, OMS Genève et le Représentant de l'OMS en Guinée
Photo3, I.Konaté, OMS A gauche, Dr Pascal ZURN, OMS Genève et le Représentant de l'OMS en Guinée

 

Le Représentant de l’OMS en Guinée, Chef de files des partenaires techniques et financiers, le Pr Georges Alfred KI-ZERBO a indiqué que les ressources humaines en nombre et qualité requis sont indispensables pour le renforcement du système de santé vers la Couverture sanitaire universelle et les objectifs de développement durable. Le Pr KI-ZERBO a souligné qu’une réponse stratégique et durable doit être trouvée à la motivation et fidélisation du personnel de santé, en particulier dans les zones rurales.

 

Photo 4, I.Konaté, OMS Le Secrétaire général du Ministère de la Santé et les experts de la Banque mondiale
Photo 4, I.Konaté, OMS Le Secrétaire général du Ministère de la Santé et les experts de la Banque mondiale

 

Le Secrétaire général du Ministère de la Santé, le Dr Sékou CONDE a rappelé que  les ressources  humaines constituent le déterminant majeur de la performance de tout système de santé. Le Dr CONDE a souligné que c’est dans cet esprit que le Gouvernement a recruté en 2017, plus de 5000 agents de santé de toutes les catégories qui ont été affecté en priorité aux structures sanitaires de base de l’intérieur du pays. Il a soutenu que des réponses appropriées doivent constamment être apportées au déficit de ressources humaines en santé.

 

Des thématiques

 

Photo5, I.Konaté, OMS  Des experts de la Santé et de l'Enseignement supérieur et Recherche scientifique
Photo5, I.Konaté, OMS  Des experts de la Santé et de l'Enseignement supérieur et Recherche scientifique

 

Plusieurs thèmes ont été développés au cours de cet atelier, en relation avec la disponibilité des ressources humaines dans le contexte de la décentralisation, le développement local, l’accès à la Couverture sanitaire universelle et l’atteinte des ODD. Les participants ont notamment échangé autour des résultats de l’étude sur le marché du travail du secteur de la santé, la réforme de l’enseignement et de la recherche en santé en Guinée, l’évaluation de base du fonctionnement des écoles de santé communautaire, l’efficacité du recrutement et du déploiement des personnels de santé, le développement de l’approche du “pipeline rural” et de la politique de santé communautaire pour renforcer le système de santé dans les régions périphériques de la Guinée.

 

Pipeline rural et communes de convergence : Approches de solution

 

Photo2. I. Konaté, OMS Le Point focal Pipeline rural de l'OMS Guinée (2ème à parir de la gauche)
Photo2. I. Konaté, OMS Le Point focal Pipeline rural de l'OMS Guinée (2ème à parir de la gauche)

 

L’approche Pipeline rural qui s’intègre à la Politique de Santé Communautaire et au Programme national d’appui aux communes de convergence constitue un cadre stratégique pour pallier le déficit de ressources humaines en santé.

En effet, l’approche Pipeline rural vise l’amélioration de l’accès et l’utilisation des services de santé à base communautaire de qualité intégrant l’approche multisectorielle de fidélisation du personnel de santé en Zone rurale.

Quant aux communes de convergences, elles visent entre autres à mutualiser les interventions des secteurs de développement sur un territoire précis afin d’améliorer les conditions de vie des populations et notamment, l’accès aux services sociaux de base et des services publics de qualité, au nombre desquels l’accès à la santé. D’importantes recommandations ont été faites par les participants afin de concrétiser les plans nationaux en matière de ressources humaines pour la santé et le développement en Guinée.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
For Additional Information or to Request Interviews, Please contact:
Pr Georges Alfred KI-ZERBO

Représentant de l’OMS en Guinée
Email : kizerbog [at] who.int

Dr Karifa MARA

Administrateur chargé du Renforcement du Système de Santé
Email: marak [at] who.int

Issiaga KONATE

Administration chargé de la promotion de la santé & Communication
Email : konatei [at] who.int

Thierno Yero TRAORE

Technologies de l'information et de la communication
Email : traorey [at] who.int