Les liens bilatéraux entre le Secrétariat régional de l'OMS en Afrique et la République du Congo reçoivent une impulsion significative

Brazzaville, Congo, 08 mars 2019 - Les liens bilatéraux entre le Secrétariat de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) dans la région africaine et la République du Congo ont été considérablement renforcés. Ceci fait suite à une réunion de deux jours à Brazzaville, au Congo, entre de hauts responsables du Bureau régional de l'OMS pour l'Afrique et du Gouvernement congolais.

La délégation congolaise était conduite par S.E. Jean-Claude Gakosso, Ministre des affaires étrangères, de la Coopération et des Congolais de l'Étranger, tandis que le Bureau régional de l'Organisation mondiale de la Santé pour l'Afrique était dirigé par le Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l'OMS pour l'Afrique.

Lors de la réunion, les deux parties ont convenu d'un nouvel accord de coopération qui reflète leur engagement commun à renforcer leurs liens pour relever les défis du développement sanitaire auxquels le Congo en particulier et l'Afrique en général sont confrontés.

Dans ses remarques, le Dr Moeti a dit : « Je suis heureuse que cette réunion nous ait permis de clarifier des éléments essentiels de notre coopération. Je saisis cette occasion pour réitérer l'engagement de l'OMS à soutenir la République du Congo dans ses efforts en faveur d'une couverture sanitaire universelle. »

Les relations entre l'OMS et le Congo remontent aux années 1960, lorsqu'un accord de siège a été signé. L'accord constitue les instruments qui garantissent les relations habituelles entre l'OMS et le Congo et il appelle au respect par toutes les parties. C'est dans cet esprit de facilitation de la mise en œuvre effective de l'Accord de Siège qu'un premier Mémorandum d'accord portant création d'une Commission mixte de coopération entre le Gouvernement de la République du Congo et le Bureau régional pour l'Afrique de l'Organisation mondiale de la Santé a été signé le 21 septembre 1993.

Après plus de deux décennies, il est nécessaire de faire le point sur le travail accompli par la Commission et de le rendre pertinent à la lumière de l'évolution de l'environnement national et de l'agenda sanitaire mondial.  Les deux parties sont également convenues de tenir des réunions à mi-parcours pour assurer le suivi de la mise en œuvre des engagements pris.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
For Additional Information or to Request Interviews, Please contact:
Collins Boakye-Agyemang

Communications and marketing officer
Tel: + 242 06 520 6565
Email: boakyeagyemangc [at] who.int

OKA Sakuya

Communications Manager (a.i)
WHO Regional Office for Africa
WhatsAPP: +242 06 508 1009
Email: okas [at] who.int