Remise officielle des médicaments au Ministère de la Santé, pour le 6ème traitement de masse contre la filariose lymphatique en Union des Comores.

Le Samedi 05 janvier 2019 à 9 h 30, sous le haut patronage de Mme le Ministre de la Santé, Dr Rashid Mohamed Mbaraka Fatma, a été organisé la cérémonie de remise des médicaments pour le 6ème passage de traitement de masse contre la filariose lymphatique aux Comores. Séance tenante, Dr   Msa Mliva Ahamada, Chargé du Bureau a remis au nom du Dr Diarra Abdoulaye Représentant par intérim du Bureau de l’OMS, 2 340 000 comprimés de Notezine et 468 000 comprimés d’Albendazole. Cette quantité de médicament est suffisante pour traiter toute la population éligible du pays contre la filariose lymphatique.

Ont pris part à cette cérémonie, Mme la Secrétaire Générale du Ministère de la Santé, Mr le Directeur de Cabinet du Ministère de la Santé, le Directeur Général de la Santé, le Directeur National de la lutte contre la Maladie, plusieurs chefs des programmes, une équipe importante du Bureau de l’OMS pays et un grand nombre de journalistes de la presse écrite et orale.

Deux discours ont été prononcés pour la circonstance. Le 1er par le Chargé du Bureau de l’OMS qui, dans son intervention, a rappelé la décision du Groupe Régional pour la Revue des Programmes (RPRG) recommandant deux passages de campagne de distribution de masse de médicaments contre cette maladie en Union des Comores. Le 1er passage a été organisé fin 2017 et le 2ème passage sera organisé en janvier 2019 puisqu’il n’a pas pu se tenir à la fin de l’année 2018.

Le chargé du bureau a insisté sur le fait que l’élimination de la filariose lymphatique des Comores est l’affaire de toute la population. C’est dans ce cadre qu’il a lancé un vibrant appel aux médias pour qu’ils s’impliquent activement afin de mieux sensibiliser la population à la prise des médicaments.

Le 2ème discours a été prononcé par Mme le Ministre qui, dans son intervention, a remercié les efforts constants apportés par l’OMS pour le bien-être de la population comorienne. Le pays     s’est engagé à éliminer la  filariose lymphatique et à réduire significativement la morbidité liée aux parasitoses intestinales à  l’horizon 2020, échéance fixée par l’Organisation  Mondiale de  la Santé, à laquelle le pays a souscrit. Elle a par ailleurs souligné l’effet positif des quatre passages de traitement de masse contre la filariose lymphatique réalisés et qui ont permis une   réduction de cas,  allant de 4% en 2001 à 0,4% en 2007.  Avec l’arrêt du traitement entre 2007 et 2012, le taux de la filariose lymphatique est passé à 3% en 2012 au niveau national. Nous     espérons que ce 6ème passage  contribuera à  l’élimination de la filariose lymphatique des Comores, a-t- elle conclu.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
For Additional Information or to Request Interviews, Please contact:
Dr Nassuri Ahamada

MAL/ PF lèpre/ Bureau OMS/ Comores
Email: nassuria [at] who.int