Une équipe d’experts de l’OMS en appui au pays à propos du Zika

Bissau, 04 août 2016 - La Guinée Bissau est en situation d’alerte par rapport au virus Zika. Entre le 29 juin et la mi-juillet 2016, 4 cas de virus Zika ont été confirmés au test à la PCR dans l’île de Bubaque, Région sanitaire de Bijagos. De même, 22 échantillons supplémentaires collectés sont en cours d’analyse approfondie pour le séquençage génotypique. Par ailleurs, de nombreuses populations de cet archipel courent le risque de se faire infectées par le moustique, en raison, entre autres, de l’existence du vecteur de la maladie dans l’environnement et surtout du manque de connaissances et d’informations sur cette maladie.

Eviter une crise sanitaire majeure ...

Aujourd’hui, le défi pour le pays consiste à éviter une crise sanitaire majeure. Une riposte coordonnée se met progressivement en place. Depuis 10 jours, une équipe multidisciplinaire de l’OMS est dans le pays pour donner son appui à ce qui est en train de se faire déjà par le pays. Elle travaille à la préparation d’un plan intégré et robuste de réponse de concert avec tous les autres partenaires, sous la coordination du Centre des Opérations d’Urgences de Santé publique du Ministère de la Santé. Un état des lieux est fait. Il ressort que le pays s’est doté de plans d’urgence et sur la base de l’expérience dans la prévention de la maladie à virus Ebola, le Centre de coordination des actions d’urgence est aussi fonctionnel au niveau central et a été réactivé au niveau régional.

Cependant, les besoins en vue d’une réponse rapide et efficace sont encore énormes en matière de surveillance épidémiologique, de laboratoire, de communication de risque/engagement communautaire, de santé de la mère et de l’enfant, notamment en termes de renforcement des capacités, d’équipements et de mobilisation des ressources.  

Actuellement, grâce à l’appui de l’OOAS, une équipe de l’Institut Pasteur de Dakar (Centre collaborateur de l’OMS) se trouve dans les îles pour une investigation épidémiologique et entomologique.

Des agents de mobilisation sociale sont également en cours de déploiement dans les localités touchées pour évaluer les perceptions et connaissances des populations sur la maladie à virus Zika et les moyens de prévention. Un protocole d’enquête et une proposition de projet pour le financement sont en cours d’élaboration avec l’appui de l’OMS.  

Engagement politique… Sollicitation de l’expertise de l’OMS

En recevant le Représentant de l’OMS, accompagné des experts de l’Organisation dans la Région africaine, le Ministre de la Santé a réaffirmé la volonté des autorités à faire face à ce problème de santé publique avec l’aide de tous les partenaires. Selon le Ministre, « c’est dans cet esprit que le Gouvernement a fait la déclaration de la maladie, conformément au Règlementaire sanitaire international.» Enfin, le Ministre a « sollicité l’expertise technique et le plaidoyer de l’OMS afin d’identifier les besoins, proposer les stratégies et aider à la mobilisation des ressources.»                         

 

___________________________________________________________

Pour plus d'informations, prière de contacter:

Contacts technique :

Dr AYIGAN Kossi Akla, Représentant de l’OMS en Guinée Bissau, E-mail :  ayigank [at] who.int

Dr. Inácio C. Alvarenga Jr., Administrateur chargé de la Prévention et lutte contre la maladie, Email:  alvarengai [at] who.int 

Contacts Médias :

MANE, Agostinho Sadja, Administrateur chargé de la Promotion de la santé, Email:  manea [at] who.int

I.Konaté, Communication & Engagement communautaire, Réponse Zika, Guinée Bissau, Email :  konatei [at] who.int

Ci-dessous:

Photo 1 - Carte de la Guinée Bissau

Photo 2 - l'une des réunions du Sous-Comité de Communication Engagement communautaire

Photo 3 - Le Ministre de la santé (à droite)  Nous savons compter sur l'OMS

Photo 4 - 4ème à partir de la gauche Le Représentant de l'OMS entouré des experts de la mission préparatoire contre le Zika en Guinée Biassau

Cliquez sur l'image pour l'agrandir