Pour lutter contre la résurgence des cas de polio dérivée d'une souche vaccinale (PVDVc2), la RDC a lancé les Journées nationales de vaccination visant 19,466, 557 millions d'enfants de 0 à 59 mois. Une campagne couplée à celle de la rougeole.

KINSHASA, 18 AVRIL 2019. En ce mois d’avril 2019, le Ministère de la Santé a étroitement collaboré avec l’OMS, l’UNICEF, Rotary International, les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) pour organiser cette vaste campagne de vaccination masse dans 502 zones de santé du pays contre la polio. Une activité qui coïncide avec la 9ème édition de la Semaine Africaine de Vaccination (SAV).

La RDC est certifiée ‘‘pays sans polio’’ par l’OMS depuis novembre 2015. Mais le pays demeure particulièrement à haut risque de voir la maladie se réinstaller. Car entre février 2017 et août 2018, la RDC a enregistré 35 cas de polio dérivée de la souche vaccinale de type 2 (PVDVc) nécessitant des nouvelles campagnes de vaccination. La première phase de la campagne avait été lancée à Goma, au Nord Kivu le 29 août 2018. 

"Le maintien du statut de pays sans polio devra toutefois mobiliser les efforts des uns et des autres pour la mise en œuvre des recommandations pertinentes de la commission régionale de certification de l’éradication de la polio pour l’Afrique. J’invite à cet effet, le gouvernement et les partenaires à accélérer la mise en œuvre du plan de renforcement de la surveillance," a déclaré le Représentant ad intérim de l'OMS en RDC, le Dr Deo Nshimirimana.

Pour sa part, le Dr Oly Ilunga Kalenga, Ministre de la Santé a déclaré : ‘‘Moins de 50% des enfants en RDC sont complètement vaccinés. Pourtant la vaccination est le seul moyen de protéger nos enfants contre les maladies infectieuses telles que la polio et la rougeole. Protégeons nos enfants et vaccinons-les.’’ 

Les cas de rougeole en forte hausse dans le pays

Une campagne de vaccination couplée à celle contre la rougeole qui  cible 2,2 millions d’enfants de 6 à 59 mois dans 63 zones de santé de la RDC.

Les cas de rougeole dans le monde ont augmenté de 300 % durant les 3 premiers mois de l'année 2019, par rapport à la même période l'année dernière (OMS). De janvier 2019 à la date du 18 avril 2019, le pays a notifié plus de 56,279 cas suspects avec 1,023 décès, contre 7, 712 avec 79 décès pendant la même en 2018. Cette situation de la rougeole demeure très préoccupante, car au cours de la 14ème semaine épidémiologique de l’année 2019, la RDC a atteint 730% des cas notifiés au cours de la même période en 2018, avec 13 fois plus de décès.

Le Gouvernement de la RDC a sollicité et obtenu de l’initiative Rougeole et Rubéole un financement pour riposter aux épidémies en cours. Ces ripostes sont appuyées techniquement par les partenaires tels que MRI (Measles & Rubella Initiative), OMS, UNICEF et MSF. Mais il y a nécessité de mobiliser des ressources supplémentaires afin de riposter dans toutes les zones de santé en épidémie.

Ces campagnes mobilisant plus de 230 000 acteurs du Ministère de la santé et des partenaires, enregistrent des coûts opérationnels estimés à 9,2 millions USD ; des contributions du Gouvernement de la RDC et des partenaires (MRI et UNICEF pour la riposte contre la rougeole et OMS, UNICEF, Rotary International, National Philanthropic Trust pour les JNV polio).

 

Click image to enlarge
For Additional Information or to Request Interviews, Please contact:
Eugene Kabambi

Emergency Communications Officer
Tel : +243 81 715  1697
Office : +47 241 39 027
Email: kabambie [at] who.int